السبت، 8 يناير، 2011

le vendeur brulé

J’ai fermé les yeux pour ne plus voir
Mais j'ai entendus les cris d'un homme brûlé au nom de sa dignité
J’ai bouché mes oreilles pour ne rien entendre
Mais J’ai senti l'odeur de lacrymogène
J’ai pincé mon nez pour ne rien sentir
Je me suis bien souler pour ne plus penser
J’ai avalé des somnifères pour éviter de rêver
J’ai étouffé mon âme et poignardé ma conscience pour éviter une souffrance
Mais mon cœur est encore brulé je ne pouvais pas tourner le dos a cette réalité
Pauvre vendeur brulé
Il n’a même pas eu droit à vivre sa pauvreté
Il ne voulait pas des maisons ni d’argents
Juste vendre quelque légume au passant
Pauvre homme condamné par son honnêteté
Il voulait se plaindre chez les sourds
Il c’est senti délaisser
Il est fini par se brulé au nom de sa dignité
Il s'est brulé pour nous indiquer le chemin de la liberté
Il s'est brulé pour nous réveiller de notre peur
Il s’est brulé pour bruler notre peur
Il s’est brulé pour bruler le temple du mal
Il s’est brulé pour libéré son pays